Journées annuelles de la SLP

La SLP organise une fois par an en janvier une journée scientifique sur un thème d’actualité. Les Mémoires de la Société de Linguistique de Paris, de parution annuelle, sont issus de ces journées.
Journée Scientifique du 25 janvier 2020
« Nouvelles perspectives sur les langues anciennes »

Organisateurs : Georges-Jean Pinault (Paris, EPHE), Annie Rialland (UMR 7018 LPP, CNRS/ Univ. Sorbonne Nouvelle & Labex EFL), Michela Russo (Univ. de Lyon & UMR 7023 SFL, CNRS/ Paris 8), Catherine Schnedecker (LiLPa EA 1339, Univ. de Strasbourg)

La Journée scientifique de la Société de Linguistique de Paris (samedi 25 janvier 2020) a pour thème « Nouvelles perspectives sur les langues anciennes ». Elle se propose de réunir des linguistes de spécialités diverses autour des questions suivantes : en quoi les études des langues anciennes évoluent-elles ? Quels sont les progrès en termes de données ? En quoi les nouvelles technologies (bases de données, fouille de données, intelligence artificielle) peuvent-elles faire avancer l’étude des langues anciennes ? Quelles sont les nouvelles approches théoriques ? Cette journée couvre un large éventail de langues : latin, grec ancien, élamite, tokharien, hittite, langues germaniques anciennes, lydien.

Lieu : Salle ATHENA, Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, 4 Rue des Irlandais, 75005 Paris 5ème

Programme

9h15-10h, Giuseppe Pezzini (University of St Andrews) : « An overview of Latin digital humanities : practical and theoretical challenges »
10h-10h45, Elisabeth Rieken (Philipps-Universität Marburg) : « Digital tools in Anatolian Studies : Gains and Limitations »
Pause

11h-11h45, Wouter Henkelman (École Pratique des Hautes Études Paris, EPHE), « L’élamite et les Perses : étudier l’Archive des Fortifications de Persépolis »
11h45-12h30, Adèle Jatteau (Université de Lille & UMR 8163 STL CNRS), « Du grec ancien aux spectrogrammes : un point de vue synchronique sur la ‘loi de Grassmann’ »
Déjeuner

14h30-15h 15, Romain Garnier (Université de Limoge & EA 1087 EHIC), « Reassessing Phonology as a Heuristic approach : the Case of Lydian »
15h15-16h, Georges-Jean Pinault (École Pratique des Hautes Études Paris, EPHE), « Le tokharien à l’heure des humanités numériques et de la technologie » Pause

16h15-17h, Audrey Mathys (Université de Munich), « Subordination et énoncés parenthétiques en germanique médiéval »

Journée organisée en collaboration avec l’UMR 7023 CNRS/ Paris 8 ‘Structures formelles du langage’ et l’UMR 7018 CNRS/Paris 3 ‘Laboratoire de phonétique et phonologie’

En construction